Alerte ! Substances toxiques pour les nourrissons

Publié le par Arom'Ethiq

Un groupe de médecins et de cancérologues appelé le C2ds (Comité pour le développement durable en santé) accuse les produits de cosmétiques distribués dans les maternités pour les nouveaux-nés, de contenir des substances toxiques qui pourraient causer des cancers et autres problèmes de santé. C'est ce que prétend une étude réalisée par ces médecins, pédiatres et toxicologues, rendue publique hier.

 
Les effets sur la santé du bébé

Les lingettes, fluide nettoyant, crème baby, base lavante, gel corps et cheveux  bébé, sont un cocktail explosif pour l'organisme sensible des bébés car ils contiennent des parabens, Bisphénol A, éthers de glycol, EDTA, BHA, BHT... Selon le Circ (Centre International de Recherche sur le Cancer), plusieurs de ces produits sont classés CMR - cancérigènes mutagènes et reprotoxiques - pour l’organisme. D'autres comme les parabens sont des perturbateurs endocriniens qui peuvent induire des modifications du système hormonal ou encore le Bisphénol A que l’on trouve dans les biberons en plastique et dont le ministre de la Santé Canadien a demandé l’interdiction récemment.

Même s'ils sont utilisés en petite quantité à chaque application, le problème est que la peau des bébés est très perméable et beaucoup craignent l'accumulation de ces produits dans l'organisme. D'autant plus que le nombre de cancer chez les enfants augmentent de 1,2% chaque année et que la stérilité chez les garçons s'accroit de manière inquiétante.

"Ce sont des substances toxiques interdites dans certains pays ou en voie de l'être dans de nombreux autres", a expliqué Véronique Molières, co-fondatrice du C2ds, au JDD.fr "Ce sont surtout des substances à bannir, car on sait qu'elles sont dangereuses et de nombreuses études le démontrent. Les personnels des maternités les donnent aux mamans en toute bonne foi. En tant que médecins on ne peut pas cautionner ces produits. C'est incohérent avec notre activité de professionnels de la santé", poursuit-elle.

Cette situation soulève un autre problème éthique: comment se fait-il que des entreprises comme N..., P..., B... peuvent distribuer des échantillons de leurs produits dans les hôpitaux publics?

Pas étonnant

Pour les écologistes ce genre de nouvelles n'a rien d'étonnant. Cela fait déjà plusieurs années que les cosmétiques sont pointés du doigt comme étant de réelles menaces pour la santé humaine. Malheureusement, il faut parfois plusieurs années avant que les réaction ne viennent et que l'alerte soit réellement pris en compte et surtout relayée dans les grands médias.  

Le bio: la seule solution

Opter pour les soins bio est la seule solution vraiement sécuritaire pour éviter d'exposer les enfants aux produits chimiques contenus dans les cosmétiques.  Même si les labels bio autorisent une marge d'ingrédients non issus de l'agriculture biologique, 100% des ingrédients doivent être d'origines naturels, ce qui exclu de fait les parabens, bisphénol A, éther glycol et compagnie.

Source : Le Coin Bio

Publié dans dossiers infos

Commenter cet article